Lexique des ingrédients utilisés
dans les compléments alimentaires

A . B . C . D . E . F . G . H . I . J . K . L . M . N . O . P . Q . R . S . T . U . V . W . X . Y . Z
 

PAMPLEMOUSSE : le pamplemousse est traditionnellement utilisé dans les régimes amincissants. L’écorce et la pulpe sont riches en pectines et en fibres. La partie la plus intéressante du pamplemousse est l’albedo, substance blanche et spongieuse qui se trouve entre l’écorce et le fruit. Les pectines forment au contact de l’eau un gel qui en prenant du volume a un effet coupe faim. Les fibres présentes diminuent l’absorption intestinale de certains nutriments, notamment les graisses et les sucres. Elles sont donc très utiles au cours des régimes amincissants pour diminuer la sensation de faim et limiter l’apport calorique. Les fibres ont aussi une action favorable sur le transit intestinal souvent ralenti lors d’un régime amincissant.

PANTHENOL : le panthenol (vitamine B5) est transformé dans l’organisme en acide pantothénique. Il participe au métabolisme des lipides, des glucides et des protides. La vitamine B5 est indispensable à la régénérescence des phanères (dont les cheveux). Il garantit une protection continue contre les effets délétères du soleil, de l’oxygène et des polluants atmosphériques. Le panthenol en plus de la stimulation sur la repousse des cheveux, facilite grâce à sa richesse en vitamine B5 la coiffe des cheveux, permet de réduire le dédoublement de ceux ci, améliore l’état des cheveux abimés. Il a également un effet « volumateur », permettant de rendre la chevelure plus épaisse en lui donnant un éclat plus important.

PAPAYE : la papaye est le fruit du papayer, arbre fruitier originaire d’Amérique Centrale. Les pulpes de papaye sont riches en pectine et cellulose réputées pour leur activité sélective sur les graisses et le mauvais cholestérol dont elles freinent l’assimilation.

PASSIFLORE : la passiflore est une belle liane originaire du Mexique où elle était utilisée par les Aztèques pour ses propriétés sédatives. Ce sont les Jésuites espagnols qui l’ont ramenée en France sous le nom de « fleur de la passion ». En effet, les religieux virent dans la forme de sa fleur les instruments de la passion du Christ La partie aérienne de la passiflore possède des flavonoïdes et des alcaloïdes à l’origine de son activité bénéfique sur les troubles du sommeil. Elle restaure progressivement chez les insomniaques un sommeil réparateur de qualité. Elle aide à supprimer aussi la nervosité et l’angoisse accumulées par la vie stressante que nous menons et prépare à l’endormissement.

PENSEE SAUVAGE : la pensée sauvage est traditionnellement utilisée pour ses propriétés dépuratives sur la peau, principalement contre les affections cutanées liées à une insuffisance d’élimination. Ce sont les parties aériennes fleuries de cette petite plante annuelle de la famille des violettes, qui contiennent ses principes actifs. Elles sont riches en flavonoïdes et saponosides favorables à l’élimination rénale et hépatique des toxines.

PHOSPHORE : le phosphore ne se trouve pas à l’état pur dans notre corps, mais sous forme de sel. Les composés de phosphore (phosphates) jouent, avec le calcium et la vitamine D, un rôle important comme élément constitutif des os. Le phosphore est aussi nécessaire à la formation de la substance musculaire, à la formation des cellules cérébrales et nerveuses, au métabolisme et comme stimulant énergétique. Moleschott, physiologue hollandais, disait il y a plus d’un siècle déjà, ces mots : « sans phosphore pas de pensée ». Un manque de phosphore provoque en effet des amnésies, compromet l’assimilation des glucides et des sucres et peut conduire à un état d’affaiblissement général.

PIN (bourgeons de) : les bourgeons de pin dégagent une agréable odeur caractéristique due à leur forte teneur en huile essentielle. Les aiguilles du pin sylvestre libèrent et diffusent de l’huile essentielle sous forme de peroxydes terpéniques riches en oxygène naissant, ce dernier, lui-même, riche en oxions. Le bourgeon de pin est un désinfectant des bronches, on l’utilise donc contre la toux, la grippe et le rhume. Il facilite l’expectoration.

PISSENLIT : le pissenlit est apprécié pour son action diurétique. Il permet de nettoyer l’ensemble de l’organisme en éliminant les toxines accumulées dans le corps.

PLANTAIN : le plantain est répandu dans toute la France, dans les champs et aux bords (même souvent au milieu !) des chemins. La feuille de plantain renferme dans sa composition des iridoïdes dont le principal est l’aucuboside. Il est donc un précieux allié dans le confort de la respiration. Le plantain contient de l’acide silicique nécessaire entre autres pour le développement de nos cheveux, ongles et dents ainsi que pour notre peau et nos os. Une carence en acide silicique provoque par exemple des inflammations cutanées et des muqueuses, accélère le processus de vieillissement, favorise la chute des cheveux et rend nos ongles cassants.

POLLEN : le pollen est l’aliment de croissance principal de la ruche. Il apporte non seulement des protéines en quantité importante mais aussi de nombreux acides aminés libres directement utilisables par l’organisme pour ses synthèses protéiques. Le pollen renferme également des vitamines (surtout du groupe B), des minéraux (calcium, magnésium, phosphore…), des enzymes et de la provitamine A utile pour la beauté de la peau. C’est un excellent tonifiant et stimulant avec un effet euphorisant, un rééquilibrant fonctionnel et un détoxiquant.

POMME : La pomme est capable de fournir dans l’alimentation un complément non négligeable de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments très variés. Fruit « coupe-faim » par excellence, elle rassasie sans apporter trop de calories. Son action diurétique est reconnue. Elle est liée à sa richesse en eau et en potassium, à sa faible teneur en sodium, et à la présence de sorbitol : la pomme favorise ainsi l’élimination urinaire des déchets. Grâce à sa richesse en fibres, elle intervient de façon particulièrement intéressante pour le bon fonctionnement intestinal : sa pectine a un effet régulateur sur le transit. De ce fait, la pomme est aussi efficace pour lutter contre la paresse intestinale que pour traiter une tendance à la diarrhée (cf. le classique régime de Heisler-Moro, à base de pommes crue râpées, en cas de diarrhée). Les études françaises concernant l’action de la pomme sur le cholestérol sanguin ont commencé à l’Université P. Sabatier de Toulouse (R. Sablé et R. Sicart). Elles ont montré que la consommation quotidienne de 2 pommes peut entraîner une baisse significative du taux de cholestérol sanguin, chez plus de la moitié des sujets testés.

POTASSIUM : le potassium favorise l’élimination des liquides : c’est donc un antagoniste du sodium. C’est un régulateur cellulaire important. Il participe au transfert des substances vitales dans le cœur et dans les muscles. Il favorise aussi l’excrétion des déchets protéiques et est utilisé pour la normalisation des activités cérébrales. Lors d’un régime hyposodé ou sans sel, nous recommandons une alimentation riche en potassium. L’eau excédentaire qui se trouve dans le corps, ainsi que les déchets, sont rapidement évacués. A consommer sous forme de citrate ou gluconate.

PRÊLE : la prêle est riche en silicium, elle constitue le modèle des plantes reminéralisantes. Les carences en silicium, sont fréquentes et augmentent avec l’âge, d’où l’intérêt de cures régulières de prêle pour tous ses effets bénéfiques sur les tissus osseux et conjonctif. Le silicium est un cristal d’une grande pureté qui intervient directement dans la formation des fibres et des cellules nerveuses. Le silicium permet à l’énergie et à l’information d’arriver jusqu’aux neurones qui à leur tour deviennent des neurotransmetteurs. La prêle contient du silicium dont seulement 2 à 3 % sont hydrosolubles. Cette partie soluble est dite colloïdale. La prêle n’est active que sous forme d’extrait aqueux. De nombreux travaux scientifiques ont démontré que la prêle sous forme de poudre micronisée provoquait lorsqu’elle est ingérée des lésions rénales accompagnées d’hémorragies.

PROPOLIS : la propolis est une substance résineuse d’une couleur allant du jaune au brun, collectée par les abeilles sur diverses plantes. Elles utilisent la propolis comme véritable ciment de la ruche et pour la défendre contre les bactéries, champignons et autres envahisseurs. On utilise la propolis pour ses propriétés fortifiantes.


PRUNEAUX : le jus de pruneau est obtenu à partir de prunes séchées qui contiennent de 60 à 70 % de fructose, des éléments minéraux et de la provitamine A. Leur effet bénéfique sur la santé provient du fait qu’elles sont d’excellentes régulatrices de la fonction intestinale. Les prunes séchées constituent une excellente nourriture complémentaire et règlent merveilleusement bien l’intestin en particulier sous forme de jus.

PYGEUM AFRICANUM : le pygeum africanum (variété du prunier d’Afrique) complète l’action du saw palmetto par des mécanismes similaires : à savoir, une forte activité anti-inflammatoire au niveau de l’endoveine et du système pelvien-moteur (petit bassin, vessie et organes génitaux).

Page suivante : Q - R

Retour
P
     
       
       
   
       
Haut de page