Lexique des ingrédients utilisés
dans les compléments alimentaires

A . B . C . D . E . F . G . H . I . J . K . L . M . N . O . P . Q . R . S . T . U . V . W . X . Y . Z
 

GAILLET : le gaillet est nommé également en langue populaire caille-lait. Le gaillet est traditionnellement utilisé pour purifier les reins, le foie, le pancréas et la rate des toxines qui s’y trouvent. Le gaillet agit également contre les troubles du système lymphatique, l’anémie, l’hydrophisie. Il est recommandé également pour lutter contre la rétention d’urine et les calculs rénaux. Mais c’est surtout dans le traitement des hyperthyroïdies et les goitres qui en résultent que le gaillet a fait sa renommée. L’abbé Kniepp, célèbre naturopathe, affirmait déjà au début du siècle, que le gaillet faisait disparaître non seulement le goitre, mais encore les troubles de la glande thyroïde. La médecine populaire prête également au gaillet un fort pouvoir galactogène (montée de lait). Tandis que le phytobiologiste Autrichien, M. Richard Willfort, écrit dans son livre "Gesundheit durch Heilkraeuter" (La Santé par les Simples) que le gaillet apporte un soutient nutritionnel efficace en cas de tumeurs cancéreuses de toutes sortes et de cancers de la peau.

GELEE ROYALE : la gelée royale est la nourriture spéciale hautement concentrée fabriquée par les abeilles ouvrières pour créer et sustanter la reine des abeilles. Le 10-2 HDA, la substance active principale de la gelée royale, rend la reine des abeilles 50 % plus volumineuse que les autres abeilles ouvrières femelles et lui donne cette résistance, capacité d’ovulation et longévité incroyables, subsistant 4-5 ans plus longtemps que les abeilles ouvrières qui vivent seulement 40 jours. La gelée royale est une source riche en protéines complètes, contenant tous les acides aminés essentiels, tout comme les acides gras essentiels, les minéraux et les vitamines, particulièrement l’acide pantothénique (B5), et la pyridoxine (B6). La gelée royale est utilisée pour traiter les allergies, la constipation, les troubles menstruels, la perte de poids, les maladies vasculaires et des conditions associées avec le vieillissement. La gelée royale est également un antibiotique naturel, tonifiante et revitalisante. Les recherches démontrent que la gelée royale stimule les glandes surrénales et agit positivement sur le métabolisme de l’organisme. Cet effet sur le taux métabolique peut expliquer les comptes rendus sur l’énergie augmentée, les capacités sexuelles améliorées et un appétit plus grand.

GENEVRIER : les baies de genièvre sont employées pour leurs vertus diurétiques et apéritives. Les baies entrent également dans la composition de divers alcools des pays du Nord, tels le gin (Grande-Bretagne), le péquet (Belgique), le schiedam (Pays-Bas) ou l’aquavit (Danemark), en vertu de quoi, dit-on, les habitants de ces contrées humides sont préservés des rhumatismes et de la goutte.

GENTIANE : la gentiane fait partie des tonics amers. Elle contient des glucosides, des alcaloïdes et des xanthones. Elle ouvre l’appétit en excitant la sécrétion salivaire mais possède d’autres propriétés comme celles de faciliter la digestion, et d’aider à combattre la constipation et la diarrhée (d’origine digestive). D’autre part, de récents travaux scientifiques établissent que la gentiane aurait des propriétés apaisantes comparables au millepertuis. Le très sérieux « journal of psychiatry » (revue américaine) affirme que la gentiane cumule plusieurs propriétés rarement réunies : elle calme la nervosité, apaise les tensions, régularise l’humeur, réveille la joie de vivre et redonne du tonus. Son activité semble surtout concerner le système parasympathique et le nerf pneumogastrique.

GINGEMBRE : plante cultivée sous les tropiques dont on utilise le rhizome. Le gingembre est antiseptique, il est efficace en cas de nausées, de mal des transports, d’indigestion. Son action est également connue pour les troubles circulatoires.

GINKGO BILOBA : toutes les publications récentes invitent les personnes atteintes de troubles circulatoires cérébraux (pertes de mémoire, vertiges) à consommer régulièrement des feuilles de Ginkgo biloba. Les flavonoïdes contenus dans les feuilles ont une activité antioxydante par capture des radicaux libres au niveau rétinien et cérébral. Ils ralentissent ainsi le vieillissement de la rétine et diminuent les troubles liés à la sénescence. Véritable traitement du vieillissement cérébral, il améliore la mémoire, la vigilance et l’humeur par stimulation de la synthèse de dopamine.

GINSENG : le ginseng est une plante appartenant au genre panax de la famille des araliacées, qui pousse exclusivement, à l’état naturel, sur les versants méridionaux des montagnes humides au milieu d’épaisses forêts dans certaines régions de l’Est Asiatique (Mandchourie, Corée, Sibérie) et de l’Amérique du Nord. Seule la racine est utilisée en médecine et plus particulièrement celle de la variété : Panax ginseng C.A. Meyer dont la réputation est la plus ancienne et encore la plus grande. Les études chimiques révèlent que le ginseng est riche en vitamines du groupe B (B1, B2, B12, nicotinamide, acide pantothénique), Vitamine C, en œstrogènes, peptides et en saponosides. Ce sont ces saponosides appelés aussi ginsénosides qui lui confèrent ses propriétés stimulantes. Le ginseng a une action tonique générale sur l’organisme : il augmente les performances physiques et intellectuelles. Il améliore le processus de mémorisation et les réflexes. Il permet une meilleure adaptation de l’organisme à l’effort en diminuant la sensation de fatigue, les douleurs musculaires, le taux d’acide lactique dans le sang et augmente l’utilisation de l’oxygène par les muscles. De plus, en agissant sur les corticosurrénales, la racine de ginseng a une action stimulante sur les organes sexuels.

GIROFLE : le girofle (ou clou de girofle) est un ingrédient traditionnellement utilisé contre le rhume, le ballonnement, la nausée et les vomissements. Les huiles essentielles contenues dans ces plantes sont connues et réputées pour leur fort pouvoir antiseptique. Leurs effets carminatifs (elles soulagent les gaz d’intestin et d’estomac) lui permettent d’atténuer les maux d’estomac et la diarrhée.

GLUCOSAMINE : la glucosamine est une substance naturellement présente dans l’organisme, notamment au niveau du cartilage constituant les articulations. Son rôle principal est de participer à la synthèse des glycosaminoglycanes (GAG), des éléments clé de la structure des cartilages. Elle facilite d’autre part la fixation du souffre au niveau de ces mêmes cartilages. La glucosamine est obtenue à partir de la chitine, dérivée de la carapace des crabes, langoustes, homards, et crevettes. Il n’y a pas de glucosamine dans les aliments. La déficience en glucosamine est considérée comme l’un des principaux facteurs de risque dans l’apparition de l’arthrose, une dégénérescence des cartilages leur faisant perdre leur élasticité, et les menant vers une destruction progressive. La glucosamine a plusieurs effets permettant de contrer l’apparition de l’arthrose : elle retarde la dégradation des cartilages, stimule la fabrication des cellules composant ces derniers, et a un effet anti-inflammatoire.

GUAIAZULENE : il s’agit d’un agent antiphlogistique (qui combat les inflammations) aux propriétés apaisantes. Il s’oppose à la libération d’histamine (amine biogène qui joue un rôle important dans les phénomènes d’inflammation et d’allergie). En usage externe, on l’emploi principalement pour certaines dermatites et inflammations cutanées.

GUARANA :
le guarana constitue la matière végétale la plus riche en caféine actuellement connue. Le guarana est employé comme un puissant facteur énergétique. Il élimine la fatigue, donne à l’organisme vitalité et sensation de bien être, aiguise l’esprit, augmente la longévité et donne l’équilibre parfait. Le guarana est un complément alimentaire, il stimule les fonctions cérébrales et augmente les capacités intellectuelles. Il agit contre les éléments qui causent les dérèglements physiologiques (stress, nervosité, etc.). Il stimule mais sans exciter, il n’altère pas le rythme normal du cœur. C’est aussi un thermorégulateur. Largement connu pour ses propriétés aphrodisiaques, il stimule les fonctions sexuelles. Il active la combustion des corps gras et stimule la libération de catécholamines dont l’adrénaline qui permet à l’organisme de "brûler" plus rapidement ses graisses. Le guarana sera donc particulièrement utile dans le cadre des régimes amincissants. Le guarana sera par conséquent très efficace dans le traitement des asthénies tant physiques que psychiques accompagnant souvent un régime amincissant.

 

Page suivante : H

Retour
G
     
       
       
   
       
Haut de page