Lexique des ingrédients utilisés
dans les compléments alimentaires

A . B . C . D . E . F . G . H . I . J . K . L . M . N . O . P . Q . R . S . T . U . V . W . X . Y .
 

DAMIANA : on dit que les Aztèques ont été parmi les premiers à utiliser la damiana comme aphrodisiaque. En effet, la damiana est aujourd’hui encore utilisée pour stimuler le désir sexuel. On l’a employée dans les cas d’impuissance chez l’homme et de frigidité chez la femme. Les chercheurs émettent l’hypothèse que ces effets sont la conséquence d’une plus grande sensibilité clitoridienne et d’une meilleure lubrification vaginale, conséquentes à la plus grande circulation sanguine.

DATTE DE FLORIDE : la datte de Floride est connue de certaines peuplades d’Amérique du Sud qui l’utilisent pour agir favorablement dans le vieillissement de certains organes ou glandes sexuels. Une étude publiée le 28 septembre 1998 dans la revue médicale Urology vient de conclure que la datte de Floride serait un agent pouvant améliorer sensiblement les symptômes du canal urinaire inférieur chez les hommes atteints d’hypertrophie bénigne de la prostate. Cette étude avait comme objectif de déterminer les effets de la datte de Floride sur la vidange de la vessie et de mesurer les paramètres urodynamiques d’hommes ayant des symptômes du canal urinaire inférieur, présumément consécutifs à une hypertrophie bénigne de la prostate (HPB). Les chercheurs ont recruté 50 hommes ayant un score minimum de 10 sur l’échelle IPSS (International Prostate Symptoms Score) qui furent traités pendant 6 mois avec 160 mg quotidiens d’un extrait commercial de datte de Floride. Des mesures furent effectuées à tous les résultats et indiquèrent une amélioration du score IPSS moyen de 19,5 (+-5.5) à 12,5 (+-7.0). Au fur et à mesure de l’étude, le pourcentage d’hommes notant une amélioration de leurs symptômes supérieure à 50 % passa de 21 % après 2 mois, à 30 % après 4 mois et à 46 % après 6 mois. (Source : Alternative Therapies in Health and Medicine, vol. 4, no. 5, September 1998). La datte de Floride s’est également révélée opérante dans le traitement des états congestifs du petit bassin de la femme et également dans les dysfonctionnements énergétiques du système pelvien-moteur. Certains gynécologues et urologues américains la préconisent dans les cystites inflammatoires.

DESMODIUM : le desmodium adscendens est une plante très répandue dans les pays d’Afrique équatoriale. Elle appartient à la famille des légumineuses. On la retrouve sur les étals des marchands Africains qui la présentent à la fois comme une denrée alimentaire, diététique et possédant des vertus bénéfiques pour la santé. Ce sont les explorateurs européens du début du siècle qui l’introduisirent en Europe où elle jouit aujourd’hui d’une réputation sans cesse grandissante. Les travaux scientifiques ont confirmé depuis vingt ans les merveilleuses propriétés de cette légumineuse sur le foie. Le desmodium rejoint par l’activité de ses principes actifs le chardon marie et l’artichaut qui justifient son utilisation bénéfique sur la sphère hépatobiliaire.

DOLOMITE : la dolomite est une roche constituée d’anciens fonds marins. Il s’agit d’un carbonate naturel double composé de calcium et de magnésium. La dolomite est très riche en substances minérales naturelles qui sont parfaitement assimilables par l’organisme, et l’équilibre calcium/magnésium assure l’assimilation du calcium sous forme de carbonate naturel. Elle est très indiquée dans : insuffisance de calcium et de magnésium, irritation des nerfs, insomnie, douleurs musculaires et menstruelles, crampes.

DONG QUAI : le dong quaï est utilisé depuis des milliers d’années pour les problèmes féminins. C’est une plante très populaire en Chine ou elle tient la même place que le ginseng. La recherche clinique prétend qu’il règle les contractions utérines, protège le foie, augmente la circulation coronarienne, dilate les artères coronariennes, active la phagocytose, qu’il est hypotenseur, anti-athérosclérotique, antithrombique, antilipémique, antibiotique, anti-inflammatoire, sédatif et analgésique.

 

Page suivante : E

Retour
D