Retour
B-C
   
     
     
 

Les différentes thérapies

Vous trouverez ici un glossaire des différentes thérapies énergétiques ancestrales,
traditionnelles ou modernes actuellement en usage.
     

 

Balancement énergétique : partant du postulat que le corps serait parcouru par différentes énergies affectant les dimensions physiques, mentales et spirituelles, et que des anomalies dans ces champs énergétiques pourraient être la source de nos maux, le balancement énergétique consiste à identifier ces champs et les rééquilibrer, par des méthodes spécifiques.


Bio-énergie : méthode mise au point dans les années 50 par Alexander Lowen, basée sur les principe de Reich (disciple de Freud) ; consiste à mettre au jour les séquelles physique des traumatismes psychiques passés, au travers de la respiration, de massages, et d’étirements.


Bromatologie : étude scientifique de l’alimentation du point de vue santé. On regroupe également sous ce nom les différentes techniques naturopathiques liées à l’alimentation : diététique, végétarisme, etc.


Chimiothérapie : il s’agit des thérapeutiques utilisant des substances chimiques, d’origine synthétique ou naturelle, en quantité connue ; bien que cette définition soit très générale, la tendance est à limiter l’usage de ce mot aux seuls traitements anticancéreux.


Chirologie : dénomination générique des thérapeutiques basées sur les manipulations : chiropratique, ostéopathie, étiopathie, etc.


Chiropratique : le mauvais fonctionnement d’une articulation, que ce soit une hypo ou hyper-mobilité, une subluxation, ou des lésions diverses, en particulier au niveau de la colonne vertébrale ou du bassin, peut entraîner des troubles locaux ou à distance et peut être à l’origine d’autres dysfonctionnements organiques. La chiropratique permet de poser un diagnostic par diverses méthodes (palpation, test neurologique et orthopédique, radio et thermographie), puis de corriger le problème par des manipulations indolores ou « ajustements », des articulations concernées. Cette technique a été développée par David Palmer (USA), mais est souvent pratiquée en France par d’anciens rebouteux qui utilisent leur savoir-faire ancestral.

Climatologie : utilisation du climat pour améliorer certaines pathologies. Les composantes du climat sont nombreuses et complexes — altitude, terrain (calcaire, argileux, etc.), ensoleillement, température, hygrométrie, vent, ionisation de l’air, végétation, etc. — à tel point que chaque station climatique à son propre micro-climat. La montagne augmente la capacité respiratoire et la production de globules rouges, la mer est tonifiante, la plaine est sédative. Il faut prévoir un temps d’acclimatation de l’organisme, d’environ une semaine, avant qu’il ne profite pleinement des effets d’un climat.


Colorthérapie : également dénommée « chromothérapie » ; c’est sous ce vocable que l’on regroupe diverses méthodes thérapeutiques faisant appel aux différentes couleurs du spectre, soit pour établir un diagnostic (par exemple par la méthode du « pendule prismatique ») soit pour soigner, en projetant sur le patient une lumière colorée par un filtre, d’une longueur d’onde choisie, sur toutes parties du corps, et par exemple, sur des points d’acupuncture précis. On peut également utiliser la simple présentation de filtres colorés ou même la visualisation. Bien que ces effets soient contestés, on connaît l’effet relaxant du vert, tonifiant de l’orange, apéritif du jaune, calmant du bleu.


Crénothérapie : c’est l’ensemble des techniques de soin utilisée dans une station thermale : balnéothérapie, bains de boue, bains de vapeur. Les bains de boue sont très efficaces, en particulier sur les douleurs articulaires. On pense qu’il y a absorption à travers la peau des sels minéraux de la boue, tandis que les toxines sont éliminées par le chemin inverse.


Cristallothérapie : crées par de formidables concentrations de forces, cristaux et pierres apportent l’énergie nécessaire à la guérison là où elle est déficiente. Mémoire de la terre et de notre évolution, ils nous mettent en contact avec notre propre mémoire, avec le potentiel de connaissance et de sagesse qu’il y a en nous.


Cryothérapie : ce terme désigne l’ensemble des techniques thérapeutiques utilisant le froid. A coté de méthodes traditionnelles, comme les bains de neige pratiqués par les Lapons, les douches froides sont parfois utilisés dans certaines cures (voir Kneippisme). Le froid (sous forme de neige carbonique ou d’azote liquide) est aussi utilisé à des fins chirurgicales par les dermatologues pour cautériser des verrues ou des cors, le froid laissant des cicatrices plus esthétiques que le chaud.



Page suivante : D-E-F-G


Haut de page