Retour
T-V-Y-Z
   
     
     
 

Les différentes thérapies

Vous trouverez ici un glossaire des différentes thérapies énergétiques ancestrales,
traditionnelles ou modernes actuellement en usage.
     

 

Taï-chi-chuan ou Taï-Ji-Quan : connu comme une forme de gymnastique chinoise constituée d’enchaînements de gestes lents, très contrôlés, sur le rythme de la respiration, il s’agit en fait d’un art de combat destiné à unifier l’énergie interne du combattant — le Chi — à l’énergie cosmique. Il existe deux techniques de base, le Lao-Jia, l’art de combat d’origine, et le Xin-Jia, qui est plutôt une gymnastique physique et mentale. C’est une bonne thérapie anti-stress.

 

 

Tantra : voie de développement de la sexualité, basée sur la tradition hindoue, qui permet d’atteindre une extase à la fois physique, émotionnelle (le cœur) et spirituelle (le troisième œil), en dépassant nos limites personnelles et culturelles.


Thalassothérapie : ensemble de techniques thérapeutiques, développé au xixe siècle, basé essentiellement sur l’eau de mer, associée au climat marin. Il s’agit de bains chauds et de gymnastique, avec massages sous différentes formes : douches, bains à bulle, jets sub-aquatiques ; on utilise également le bain d’algue ou de boue, et les aérosols d’eau de mer. Lorsque l’eau ou le bain d’algue ou de boue est à bonne température (34°), les sels minéraux peuvent passer à travers la peau, ce qui constitue un apport en oligo-éléments essentiels, qui s’ajoute aux effets bienfaiteurs de la chaleur et du massage.


Thérapies cognitives : méthode psychothérapeutique visant à la modification des comportements du patient à travers la recherche, la compréhension et la modification volontaire des schémas de pensée habituels. Utilisée dans le traitement de nombreuses phobies (peurs d’animaux, de l’eau, des autres, agora-phobie, etc..).


Thérapies comportementales : méthode psychothérapeutique visant à la correction de certains troubles psychologiques — phobies sociales en particulier — en faisant adopter consciemment par le patient des comportements plus adaptés.

Santorio Santorio est médecin à Padoue au XVIe siècle. Vers l’âge de quarante ans, il fait construire une énorme chaise-balance suspendue à un bras d’acier à hauteur de plafond et dont les pieds frôlent le sol : elle lui permettra de se peser en continu tout en mangeant

 

 

Végétarisme : façon de s’alimenter excluant toute chair animale (viande, poisson, charcuterie, fruits de mer). Dans le cas d’une alimentation exclusivement végétale, on parle de végétalisme. On peut devenir végétarien ou végétalien par compassion envers les animaux, pour améliorer sa santé, par solidarité envers le Tiers-Monde, pour des motifs religieux ou spirituels.


Vertébrothérapie : cette spécialité, qui exige une grande expérience en rééducation, a été pendant longtemps en France la version officielle de l’ostéopathie. Elle ne s’intéresse qu’aux douleurs affectant la colonne vertébrale, en partant du principe que celle-ci soutient seule le corps, et qu’un déséquilibre à ce niveau se traduit par des compensations musculaires douloureuses. On tend de plus en plus à abandonner ce terme au profit de l’ostéopathie structurelle.


Yoga : le yoga est une pratique spirituelle très ancienne, depuis toujours réservée à une élite de philosophes, les yogis, et qui comprend plusieurs disciplines très profondément imprégnées de principes religieux. Seule la pratique des postures physiques — le hatha -yoga — est répandue en occident ; elle permet un contrôle du corps et permet de réguler la circulation, la respiration et la douleur.

 

 

 

Les huit degrés du hatha-yoga
1. Yama : refrènements
2. Niyama : disciplines
3. Âsana : postures
4. Prânâyâma : discipline du souffle
5. Pratyâhâra : rétraction des sens
6. Dhâranâ : concentration
7. Dhyâna : méditation
8. Samâdhi : enstase

Zen : le zen (nom japonais du bouddhisme ch’an chinois) n’est pas seulement une religion, mais aussi une philosophie et un art de vivre : Il s’agit de la recherche de l’éveil intérieur à tous les instants de la vie, y compris les simples tâches ménagères. Toute intellectualisation est rejetée au profit du ressenti physique et émotionnel. Le zen macrobiotique cherche à guérir des affections très diverses simplement par un régime alimentaire approprié.


Page précédente

Haut de page